Aeroscale est basé sur des tests réalisés en extérieur sur une courte distance (100m) avec un mini ordinateur embarqué.

Appareil Aerosale

Aucun prérequis n’est nécessaire (à part d’avoir un vélo). Le dispositif Aeroscale s’installe sur le vélo tel un compteur. Il est équipé d’un tas de capteurs très précis (vitesse, vent, pression, température, humidité, …) qui permettent de réaliser les mesures.

Une solution brevetée : Celle-ci, combinée à un protocole de test précis, permet de calculer les deux paramètres suivants : CdA (coefficient de traînée aéro) et Crr (coefficient de résistance au roulement).

La durée du test varie entre 1 minute pour le test Aero, à 3 minutes pour une double mesure aero et roulement.

Validation de notre technologie

Pour valider notre technologie, nous avons réalisé des tests sur des vélomobiles entièrement carénés. De telle manière à n’avoir aucune variation aérodynamique possible venant de l’objet mesuré.

Ces tests ont montré qu’Aeroscale a une variabilité intrinsèque extrêmement faible inférieure à 1%. Concrètement cela correspond à 0,001m² de Cda (ou 1W de puissance aéro à 45 km/h), ce qui ne représente que 0,4% pour un coureur de contre-la-montre.

C’est à ce jour (à notre connaissance) la plus faible variabilité et la plus grande précision enregistrées pour un dispositif de tests réalisés en extérieur.

16 essais sur le même véhicule à traînée fixe montrent la très faible variabilité d’Aeroscale.

Ainsi, Aeroscale est capable de discriminer de très petites différences d’aéro, à l’instar d’une balle de tennis, comme illustré ci-dessous :

Les perturbations aérodynamiques volontaires mises sur un véhicule à traînée fixe et mesurées par l’appareil Aeroscale montrent la précision du dispositif de mesure.