Recherche pour :

Fiabilité de la mesure : notre préoccupation n°1

Nous avons commencé par passer des heures à vérifier la répétabilité de nos mesures avec une variabilité devant rester inférieur à 1%.

Validation par un vélomobile :

Pour valider notre technologie, nous avons réalisé des tests sur des vélomobiles entièrement carénés. De telle manière à n’avoir aucune variation aérodynamique possible venant de l’objet mesuré.

Ces tests ont montré qu’Aeroscale a une variabilité intrinsèque extrêmement faible inférieure à 1%. Concrètement cela correspond à 0,001m² de Cda (ou 1W de puissance aéro à 45 km/h), ce qui ne représente que 0,4% pour un coureur de contre-la-montre

Voici les résultats des 16 passages réalisés :

16 essais sur le même véhicule à traînée fixe montrent la très faible variabilité d’Aeroscale

C’est à ce jour (à notre connaissance) la plus faible variabilité et la plus grande précision enregistrées pour un dispositif de tests réalisés en extérieur.

Finesse de mesure :

Pour éprouver notre solution, nous avons volontairement ajouté des perturbations aérodynamiques sur un vélomobile à traînée fixe. Ainsi, Aeroscale est capable de discriminer de très petites différences d’aéro, à l’instar d’une balle de tennis, comme illustré ci-dessous :

Les perturbations aérodynamiques volontaires mises sur un véhicule à traînée fixe et mesurées par l’appareil Aeroscale montrent la précision du dispositif de mesure.